Archives de catégorie : Conseils aux voyageurs

Sur Vacances-en-inde.com, on vous donne toutes les clefs en main pour partir sans risque ! Ne craignez plus d’être retardé à l’aéroport à cause d’un visa manquant par exemple. On vous dit tout sur les formalités nécessaires avant votre départ. Les conseils aux voyageurs sauront aussi vous guider pour votre circuit touristique ou sur les moyens de transport à privilégier.

Organisez votre circuit, séjournez dans un hôtel convenable et visitez les plus beaux endroits et monuments grâce à nos conseils aux voyageurs ! On veille à ce que vous passiez un séjour à l’étranger des plus inoubliables, alors faites-nous confiance, on sait ce qu’on fait !

Inde

Les 3 choses à ne pas oublier pour son voyage en Inde

Vous avez prévu d’explorer l’Inde et ses milles et uns paysages fabuleux ? Vous n’allez pas le regretter. Ce pays regorge de trésors à couper le souffle. C’est également une société avec une culture forte qui ne manquera pas de vous dépayser. Voici ce qu’il ne faut surtout pas oublier avant de partir.

Le visa pour l’Inde

Voyage en indeVous ne devez pas oublier de vous procurer un visa pour l’Inde ou un e-visa pour l’Inde. Vous ne pourrez pas entrer sur le territoire indien sans visa. Rapprochez-vous de https://www.visa-passepartout.fr/inde/ pour vous aider dans vos démarches administratives.

Deux possibilités s’offrent à vous :

  • Le e-visa

Il vient remplacer le visa pour l’Inde classique si vous prévoyez de rester moins de deux mois sur le territoire indien et si vous arrivez par un des 25 aéroports du pays ou des 3 ports.

En effet, la demande de e-visa se fait en ligne et vous récupérez directement à l’aéroport en Inde votre visa, en apportant la preuve de l’acceptation de votre demande. Le e-visa pour l’Inde est valable 4 mois de la date de délivrance au premier jour d’entrée sur le territoire. Une fois sur place, vous pourrez séjourner en Inde pendant 60 jours et effectuer 2 entrées sur le territoire.

Le prix est de 80 euros que vous pouvez payer par carte bancaire ou avec un compte Paypal.
Comptez ensuite 5 jours ouvrables pour recevoir la confirmation officielle, du gouvernement indien de votre visa, par mail ou par courrier.

Une fois sur place, vous n’aurez pas la possibilité de prolonger votre visa pour l’Inde. Chaque voyageur a ainsi droit à 2 demandes de e-visa par an de janvier à décembre.

La demande se fait sur le site officiel. Le formulaire à remplir est en anglais et il vous sera demandé de scanner et télécharger sur le site, les pièces complémentaires à fournir, pour que votre dossier soit complet.

  • Le classique visa pour l’Inde

Il faudra vous déplacer à l’ambassade pour l’obtenir. Le classique visa pour l’Inde est indispensable si vous prévoyez de rester plus de 2 mois sur le territoire indien. Une fois émis, le visa est valable 6 mois et permet des entrées multiples sur le territoire.
Comptez environ 15 jours ouvrables pour recevoir votre visa. Attention à bien noter les jours de fermeture de l’ambassade, qui ferme les jours fériés français et indiens.

Les vaccins

Il n’y a pas de vaccins obligatoires pour voyager en Inde, mais vous devez être à jour pour éviter d’attraper une maladie grave une fois sur place. Il est donc fortement conseillé d’être à jour sur ses vaccins notamment pour le Tétanos mais aussi pour l’hépatite A et la Typhoïde. Si vous n’êtes pas à jour, vous pouvez vous rendre à l’Institut Pasteur ou au centre de vaccinations d’Air France pour les faire, sans rendez-vous. Sachez cependant que ces vaccins ne sont pas remboursés par les mutuelles ou la Sécurité Sociale. Comptez environ 55 euros par vaccin.

Si vous avez prévu de partir plus de deux mois et d’explorer des endroits reculés de l’Inde, il est conseillé de se vacciner contre l’encéphalite japonaise dans un des centres de vaccinations cités plus haut. Contrairement au visa pour l’Inde et à l’e-visa pour l’Inde, prévoyez d’effectuer les démarches de vaccinations bien avant votre départ. Certains vaccins doivent être effectués au moins 2 semaines avant le départ.

Des vêtements adaptés

L’Inde est un pays très conservateur. Vous devez faire attention à ce que vous portez et votre comportement dans la rue. Pas de minis shorts, de minis jupes ou des minis hauts pour les filles, et pas de démonstrations amoureuses trop flagrants. Partez avec des pantalons légers, en lin par exemple et des hauts qui couvrent bien les épaules.

Fanny
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 10.0/10 (1 vote cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 0 (from 0 votes)

Rue Delhi

Conduire une voiture en Inde

L’Inde est un grand pays et le deuxième plus grand réseau routier du monde, et l’usage de la voiture pourrait paraître évident dans de telles conditions. Malheureusement, les routes indiennes ne sont pas très sûres, et se déplacer en voiture n’est pas toujours facile. Dans le même temps, les trajets en train sont souvent très longs et peu confortables. Alors que choisir pour voyager en toute tranquillité d’esprit en Inde ?

Rue Delhi

Conduire soi-même

Il est tout à fait possible pour un citoyen français de conduire en Inde. Il suffit pour cela de demander à l’avance un permis international qui sera reconnu là-bas. Les procédures sont simples, mais risquent de prendre plusieurs semaines, prévoyez de bonnes marges de sécurité. Les routes en Inde sont bondées, les voitures y côtoient piétons, vélos et mobylettes en permanence. Les priorités sont rarement respectées, tout comme les règles habituelles de conduite de manière générale, alors prévoyez une bonne assurance auto. Les appels de phares et coups de klaxon sont de bons moyens de se faire remarquer par les autres usagers. Il s’agit d’une sorte de chaos organisé dans lequel il faut se plonger, puisque vous risquez d’être bien plus dangereux pour vous et pour les autres en gardant un style de conduite trop rigide. Restez à l’affût et souvenez-vous qu’il faut rouler à gauche !

Louer une voiture avec chauffeur

La location d’une voiture avec chauffeur n’est pas à réserver aux élites. C’est la manière la plus courante pour les touristes de se déplacer, puisque le chauffeur peut également servir de guide et de traducteur. Un bon chauffeur vous fera gagner beaucoup de temps et vous conseillera sur de nombreux points : restaurants à visiter ou au contraire à éviter, lieux touristiques intéressants… Enfin, il sera bien plus habitué que vous à conduire sur les routes indiennes et vous évitera sans doute quelques accrochages. N’attendez surtout pas le dernier moment pour faire votre choix, le web regorge d’informations, de références et de témoignages qui vous aideront à trouver une location fiable à bon prix.

Il y a bien évidemment des avantages et des inconvénients à toutes les solutions. L’une est plus pratique et plus chère, l’autre permet d’avantage de souplesse et d’autonomie mais est également plus risquée. Gardez en tête qu’il est également possible de voyager en train sur les longues distances. Mais il faudra dans ce cas prendre des précautions contre les voleurs et pickpockets. Train, voiture avec ou sans chauffeur, à vous de faire votre choix !

 

Armand
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 0.0/10 (0 votes cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 0 (from 0 votes)

Taj Mahal : préparer votre visite

Vous avez toujours rêvé de faire un petit tour du côté de l’Inde ?  Les éléphants, les palais de maharadjahs, les saris multicolores et le cinéma de Bollywood sont tant d’éléments qui attisent votre curiosité. Aujourd’hui, cap sur le Taj Mahal, l’un des lieux les plus visité en Inde. Ce bâtiment, situé à Agra dans le Nord de l’Inde, est un symbole fort de l’amour.

Ensemble, découvrons ce monument, et surtout, la manière pour y accéder facilement.

Taj Mahal, le symbole de l’amour

Shah Jahan, empereur moghol

Shah Jahan, empereur moghol

Ce bâtiment, ô combien magnifique, est un vaste mausolée funéraire en marbre blanc.

Le Taj Mahal, traduit par « le palais de la couronne », a été édifié entre 1631 et 1648 sur l’ordre de Shah Jahan, empereur moghol. Alors que son épouse favorite, Mumtaz Mahal, meurt en mettant au monde son 14e enfant, l’empereur souhaite lui rendre hommage et fait appel à  Ustad-Ahmad Lahori, un architecte.

Aujourd’hui encore, ce monument ne cesse de faire parler de lui et témoigne de l’art musulman en Inde.

Sa beauté architecturale repose sur plusieurs combinaisons binaires : pleins et vides, ombres et lumières, concaves et convexes, et tout cela dans une symétrie parfaite !

Le principal architecte a fait preuve d’originalité : des pierres précieuses et semi-précieuses ornent l’ensemble des sculptures en marbre.

Tah Mahal : le prix

Vacances Inde Préparer sa visite du Taj MahalPour pouvoir pénétrer à l’intérieur du monument, il vous faudra débourser 750 roupies, ce qui équivaut à environ 10€ par personne.

Sur place, vous pouvez faire appel à un guide officiel pour la maudite somme de 900 roupies. Il vous fera découvrir le Taj Mahal et le fort d’Agra.

Vous aimez tout ce qui est insolite ? Alors, visitez le Taj Mahal lors de la pleine lune ! Certes, la visite ne dure qu’une demi-heure, mais l’originalité n’a pas de prix ! Pensez à réserver vos places une journée à l’avance, d’autant plus si vous êtes nombreux. Les groupes se limitent à 50 personnes.

Taj Mahal : la période idéale

Le Taj Mahal ouvre ses portes tous les jours de 6h à 19h, sauf le vendredi. Préférez vous y rendre tôt le matin ou en fin d’après-midi. De cette manière, vous éviterez les fortes chaleurs ou la foule.

La meilleure période pour découvrir « le palais de la couronne » ? Entre septembre et novembre ou les mois de février/mars ! Si vous souhaitez le visiter en été, sachez que les températures peuvent atteindre 45°.
 

msenet
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 0.0/10 (0 votes cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 0 (from 0 votes)

Retour de vacances

Eviter les mauvaises surprises en rentrant de vacances

S’il y a bien une chose à laquelle on ne veut pas penser pendant les vacances, c’est leur fin. Avion ou train raté, bagages perdus, stress, mauvaise humeur… Si vous partez souvent, vous devez connaître tout ça. Vous ne voulez certainement pas garder un incident comme souvenir de vos congés. Combien de vacances ont été gâchées par un problème sur le chemin du retour ? Comment faire pour profiter jusqu’au bout et faciliter la reprise de votre vie quotidienne ?

Bien se préparer avant…

Tout d’abord, demandez à un voisin ou à un proche de surveiller votre maison ou votre appartement pendant votre absence. Pour dissuader les voleurs, il peut ouvrir différentes fenêtres d’un jour à l’autre pour simuler une activité à l’intérieur. Si vous disposez d’un garage, profitez-en pour y stationner votre voiture. Sinon, faites attention à l’endroit où vous la laissez. Même si vous avez assuré votre véhicule, vous avez sans doute envie de le retrouver en entier à votre retour. Enfin, quel que soit votre mode de transport, prévoyez un plan B. En souscrivant une assurance annulation, en prenant une option sur un autre trajet ou encore en réservant plusieurs billets, peu importe. L’important est de se ménager plusieurs options. Ce conseil tient autant pour l’aller que pour le retour.

Et y penser pendant !

Si les vacances se passent bien, on ne devrait pas avoir à penser à ce qui se passera à leur fin. On peut être tenté de profiter entièrement du bon temps, mais il ne faut pas oublier tout le reste. Vers la fin du séjour, prenez quelques instants pour vérifier qu’aucun contretemps ne va vous retarder : mauvaises conditions climatiques, mouvements sociaux… Vous pouvez aussi vérifier que les horaires et les dates de vos billets sont les bons. Une erreur d’étourderie est vite arrivée, et mieux vaut s’en rendre compte le plus tôt possible. Enfin, commencez à préparer vos bagages la veille du départ. En évitant un départ à la va-vite, vous vous assurez de ne rien oublier derrière vous !

 

Bien évidemment, avec l’expérience, chaque retour devrait se faire de plus en plus facilement. Pensez tout de même à garder de bonnes habitudes et à ne pas vous laisser tomber dans la routine. C’est à ce moment que vous oublierez des choses et que les mauvaises surprises se produiront. Alors pour profiter au maximum de vos vacances, ne les laissez pas vous faire perdre la tête !

Armand
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 0.0/10 (0 votes cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 0 (from 0 votes)

Les modes d’hébergement en Inde

Vous avez choisi l’Inde comme prochaine destination de voyage ? Retrouvez ici quelques conseils utiles pour choisir au mieux votre mode d’hébergement afin de ne pas vous faire arnaquer et vous retrouver dans un endroit insalubre pour un prix qui ne le vaut pas. Quoiqu’il en soit, vérifiez les avis des internautes qui vous donneront objectivement les endroits à privilégier ou à éviter.

Les hôtels en Inde

C’est le mode d’hébergement le plus répandu en Inde. Il y en a de toutes les catégories et pour tous les budgets, allant du bon marché au palais de luxe. Le petit-déjeuner n’est quasiment jamais inclus dans le prix de la chambre, sauf pour les établissements « Plus chic ». Mais de nombreux hôtels pourront venir vous chercher gratuitement à la gare ou au terminal des bus, sur demande lors de votre réservation.

Hôtels « bon marché »

Vous paierez environ 200 à 300 roupies pour une chambre d’une propreté convenable avec le plus souvent une salle de bain privée avec toilettes à la turque, ou à l’indienne, et douche froide. Les lits sont en général durs, les matelas peu épais et les draps absents ou en mauvais état.

Hôtels à « prix moyen »

C’est le meilleur rapport qualité/prix. Vous aurez une chambre double pour environ 600 à 1 200 Rps, plus propre avec eau chaude, télévision, ventilateur et des matelas plus confortables. Autour de 1 500 – 2 000 Rps, vous aurez des chambres climatisées et mieux décorées.

Hôtels « chics »

Ils ne valent généralement pas le coup car ils sont plutôt chers et les chambres sont seulement un peu plus grandes et un peu plus meublées que dans la catégorie « Prix moyen ». Pour goûter au vrai confort, préférez les hôtels « Plus chic » ou « Très chic », à condition d’y mettre le prix.

inde-hébergements-aubergesLes auberges de jeunesse en Inde

Elles sont rares, souvent aussi chères que les hôtels de la même catégorie, excentrées et mal entretenues. Les auberges ne disposent que de dortoirs et de chambres familiales très sommaires, il n’y règne aucune atmosphère et l’endroit est peu fréquenté.

Les bungalows touristiques

Ce sont des hôtels de catégorie moyenne gérés par l’État. Leur prix est élevé par rapport au confort qu’ils proposent, ils n’ont en général aucun charme et leur restaurant est souvent à éviter. Choisissez-les donc plutôt pour dépanner.

Les retiring rooms

Situées dans les grandes gares, elles sont en théorie réservées aux détenteurs d’un titre de transport en transit. Généralement bon marché, les chambres privées sont assez sommaires mais disposent de l’eau chaude et, pour les plus chères, de l’air conditionné. On ne peut le plus souvent y rester que deux nuits maximum. Ces retiring rooms sont peu nombreuses et vite complètes.

Roxane
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 0.0/10 (0 votes cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 0 (from 0 votes)